Exposition Alexandre Séon – Musée de Valence

Une journée de congé en semaine, sans mon amoureux! C’est le moment de renouer avec un de mes plaisirs solitaires, visiter une exposition de peinture. Mon choix s’est naturellement porté vers le musée de Valence qui n’est pas très loin de chez nous et surtout qui présente une exposition de peinture symboliste du XIXème siècle. Ayant fait un mémoire en histoire de l’art sur un peintre de cette période autant vous dire que j’ai sauté sur l’occasion.

P1070003

Alexandre Séon (1855-1917) La Beauté Idéale.

Cette exposition a été co-organisée par le musée de Valence et celui de Quimper. Elle présente de manière monographique l’oeuvre d’Alexandre Séon, autour de quatre grandes thématiques :

  • L’ambition décorative, présente son travail de peinture décorateur. Des cartons des fresques de la salle des mariages de Courbevoie sont présentées.
  • Les Salons de la Rose+Croix, expose son rapport avec cette confrérie d’artistes qui s’est fondée autour d’une conception de l’idéal en opposition au réalisme et au pragmatisme de la fin du XIXéme siècle.
  • La beauté Idéale, nous montre son rapport à la nature et à l’art pour idéaliser les formes humaines et naturelles afin de donner à ses dessins une ligne épurée. Il cherche la pureté de la forme absolue.
  • L’île de Bréhat qu’il découvre en 1890 et qui devient pour lui un répertoire de paysage et de forme pour peindre son pays des Mythes et des Rêves où l’on retrouve Orphée et des Sirènes mais aussi des paysages épurés.P1070001

P1060996

Ce que j’ai pensé de cette exposition :

J’aime beaucoup l’oeuvre de Séon, que je connaissais déjà grâce à quelques livres et tableaux vus durant mes études. J’ai beaucoup apprécié de les retrouver. Ce travail de la ligne et des compositions simples m’a vivement donné envie de crayonner dans l’exposition.

Toutefois je suis un peu déçue par le « volume » de l’exposition, comme lors de l’exposition portant sur le portait anglais, je trouve qu’on reste un peu sur sa faim en visitant les expositions temporaires du Musée de Valence. Je sais bien à quel point il peut être difficile de trouver des oeuvres et de les faire venir, et surtout à quel coût cela revient pour les structures. Mais le tarif d’entrée étant de 8€ (exposition temporaire et permanente mais pas de tarif exposition temporaire seule), je reste un peu déçue.

Je ne regrette pourtant pas d’y être aller. En effet, j’y suis restée deux heures à lire, regarder et crayonner. C’était un très bon moment.

Pour continuer l’exposition à la maison ou pour y jeter un coup d’oeil sans se déplacer il existe des petites vidéos présentant l’artiste sur le compte Youtube de la ville de Quimper, voici un lien : vidéo Alenxandre Séon

 

P1070005

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s